ACCUEIL
BLOGUE
LES FONDATEURS
HISTORIQUE
NOUS JOINDRE
PROGRAMME D'ENTRAINEMENT
SAVIEZ-VOUS QUE

Conseil #12
Pendant vos vacances n'oubliez pas vos souliers de courses! Il y aura toujours un bout d'asphalte, un sentier ou un tapis roulant d'hôtel pour vous permettre de vous dégourdir!

Voir tous nos conseils »
NOS PARTENAIRES

 

Voir tous nos partenaires »
NOUVELLE
26 oct. 2010
Dimanche 31 Octobre! L'anniversaire du MARATHON
2 500 ans de marathon ; 20 millions de marathoniens européens


HOOFDDORP, Pays-Bas, October 26, 2010 /PRNewswire/ --
- L'équipementier ASICS présente l'" Indice ASICS de popularité du marathon (c) "
L'essor de la course à pieds ne cesse de grandir et l'année 2010 marque un anniversaire très spécial pour le monde de la course. Le marathon, la course la plus notable de tous les temps, célèbre cette année, dans le monde entier et en particulier pendant ce mois d'octobre à l'occasion du Marathon classique d'Athènes, le 2500è anniversaire de la course légendaire du Marathon d'Athènes, parcourue pour la première fois par un soldat grec en 490 avant Jésus-Christ. Étant la marque de chaussures plébiscitée par la majorité des marathoniens dans le monde entier, ASICS prend très au sérieux toutes les recherches destinées à comprendre les besoins des coureurs. Par l'intermédiaire des résultats de sa dernière étude, ASICS vise à expliquer pourquoi et comment cette course de 42,195 km est devenue le symbole qu'elle est aujourd'hui.
Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant :
http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/asics/46288/

C'est pour répondre à ces questions qu'ASICS présente " l'Indice de popularité du marathon d'ASICS " (c). Cet indice d'évaluation est le résultat combiné d'opinions et d'actions des coureurs européens, et décrit ce que ces derniers pensent des marathoniens et le nombre de marathons auxquels ils ont participé. En moyenne, 23% des coureurs européens ont parcouru un marathon, et 74% d'entre eux expriment une grande admiration et beaucoup de respect à l'égard des coureurs ayant achevé cette course. Cela donne à l'Europe, dans sa globalité, un indice s'élevant à 17. En se penchant individuellement sur les nations, l'Italie et l'Espagne figurent en tête de l'Indice de popularité, tandis que les Pays-Bas ont encore un long chemin à parcourir.

L'Italie et l'Espagne sont de véritables nations du marathon

L'Indice de popularité du marathon d'ASICS (c) (IAPM) est calculé en multipliant le pourcentage de personnes ayant couru un marathon par le pourcentage d'admiration et de respect exprimé par un pays à l'égard des marathoniens. Ce résultat est alors divisé par 100 pour fournir le chiffre final de l'IAPM. L'Italie et l'Espagne arrivent largement en tête du classement. Plus de 30% des coureurs espagnols et italiens ont couru un marathon (comparativement à seulement 6% des Néerlandais), et affichant un score qui dépasse les 70% pour le facteur admiration, ils totalisent un indice s'élevant à 22. Les Britanniques affichent un taux de respect à l'égard des marathoniens supérieur aux autres pays (77% contre 71% en Espagne). Mais avec seulement 16% de coureurs britanniques ayant participé à un marathon, l'indice de la Grande-Bretagne n'affiche un score que de 12, et elle arrive donc avant-dernière du classement de l'IAPM. Les Néerlandais ont le score le plus faible sur l'indice. Avec seulement 6% des coureurs hollandais ayant participé à un marathon et seulement 57% exprimant de l'admiration à l'égard des marathoniens, les Pays-Bas terminent bons derniers avec un indice égal à 3. D'un autre côté, un minuscule pourcentage de marathoniens néerlandais (seulement 1%) ne parvient pas à passer la ligne d'arrivée d'une course. Ils terminent ce qu'ils ont commencé (plus que tout autre pays), alors que les Espagnols semblent avoir une vision différente des choses, puisque beaucoup d'entre eux commencent les courses, mais seulement 15% passent la ligne d'arrivée.

Terminer une course constitue en soi un accomplissement. Il s'avère que les Européens pensent pour la plupart que le succès du marathon repose essentiellement sur le but de la course : un tiers d'entre eux la décrit comme étant une course dont l'accomplissement est de passer la ligne d'arrivée.
Environ 27% pensent que son prestige vient du fait qu'il s'agit d'un symbole olympien et que sa tradition date de la mythologie grecque. Les hommes en particulier sont attirés par les histoires qui sont associées au marathon (18% contre 15% des femmes), tandis que les femmes considèrent que c'est l'accomplissement qui distingue le marathon des autres courses. Certaines pensent même que le mot marathon est la traduction grecque de " suprême accomplissement ".

Les Italiens connaissent l'histoire classique plus que toute autre nation ; 46% d'entre eux savent quand la première course a eu lieu, comparativement à tout juste 28% des Britanniques. Les Européens pensent pour la plupart que le marathon a été présenté pour la première fois lors des premiers Jeux olympiques modernes de 1896. L'histoire de Philipidès est bien connue puisque plus de 80% des Européens connaissent son voyage mortel.

Les Néerlandais et les Allemands boivent de la bière après un marathon ! Et 60% des Européens ont des rituels spécifiques avant une course. Se concentrer sur la course à venir, écouter de la musique, et parler avec d'autres coureurs sont les trois rituels les plus populaires. De plus, 72% d'entre eux ont un rituel établi qu'ils suivent après une course. Boire beaucoup d'eau et s'allonger figurent parmi ces rituels. Les Néerlandais et les Allemands se rassemblent pour boire de la bière (15%), tandis que les Espagnols appellent immédiatement quelqu'un pour partager leur victoire. Si ce 2500è anniversaire serait un bon moment pour reconsidérer les spécifications du marathon, les Grecs et les Néerlandais déclarent : " Ne touchez pas à ce symbole ". Mais ce qui est le plus frappant, c'est que près de 21% des Européens n'objecteraient pas à ce qu'il devienne plus long, et 11% des Italiens iraient même jusqu'à faire dépasser la distance de 50km.

2 500 raisons de courir un marathon

Il y a 2 500 ans, le soldat grec Philipidès (530 av. J.-C.-490 av. J.-C.), un héros Athénien, fut envoyé à Sparte pour demander des secours lors de l'arrivée des Perses à Marathon, en Grèce. Il courut 240 km (150 miles) en deux jours. Il parcourut alors 40 km (25 miles) du champ de bataille près de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire de la Grèce sur la Perse dans la Bataille de Marathon (490 av. J.-C.), et eut juste le temps de prononcer le mot " Nenikamen " (" Nous avons gagné "), avant de s'effondrer et de mourir de fatigue.

ASICS et les marathons

ASICS est l'acronyme de la phrase latine " Anima Sana in Corpore Sano ", signifiant " un esprit sain dans un corps sain ". C'est la philosophie qui donne son élan à la marque japonaise. ASICS est le leader en chaussures de performance et figure parmi les trois marques de chaussures de sport les plus importantes du monde. Sans cesse en quête de nouveautés, d'améliorations et de confort pour vous permettre d'être toujours en mouvement. C'est une passion pour ASICS d'offrir son soutien aux coureurs et aux épreuves de course à pieds. La marque est d'ailleurs sponsor de certains des marathons les plus importants au monde, notamment ceux de New York, Paris et Tokyo, ainsi que de nombreuses autres courses dans toute l'Europe. ASICS est la plus primée des marques de chaussures performance et est portée par la majorité des marathoniens dans le monde entier.

HOOFDDORP, Pays-Bas, October 26, 2010 /PRNewswire/ --
Asics Europe B.V.