ACCUEIL
BLOGUE
LES FONDATEURS
HISTORIQUE
NOUS JOINDRE
PROGRAMME D'ENTRAINEMENT
SAVIEZ-VOUS QUE

Conseil #5
Si vous prévoyez un marathon ou demi-marathon loin de chez vous, informez vous sur les normales de saison et les prévisions météo à la date de votre course pour ne pas être déstabilisé lors de l'épreuve.

Voir tous nos conseils »
NOS PARTENAIRES

 

Voir tous nos partenaires »
BLOGUE - AJOUTER UN COMMENTAIRE


Prénom :  
Nom :  
Courriel :    
Commentaire :
   
 
 
 
 
   
Validation :

14/05/2013 22:15:00
Trouver chaussure à son pied
Vous savez, une bonne paire de chaussure est certainement LA chose la plus importante en course à pied. Je ne suis pas spécialiste en chaussure ni expert du pied, par contre, les chaussures sont un point très chaud pour les coureurs. 75% des questions qu'on me posent au sujet de la course concernent les souliers. La marque? la sorte? le type? Minimaliste? pronoteur? OUFFFF C'EST COMPLIQUÉ!

J'ai donc décidé dans mon blogue d'aujourd'hui de réunir pour vous les choses que vous devriez entendre ou ne pas entendre d'un bon vendeur de chaussure. Les choses que vous devriez considérer et les choses à éviter. 

1. Le piège le plus commun est de croire que plus le soulier est dispendieux, plus il est performant ou efficace. Souvent les souliers les plus chers le sont à cause d'une très forte structure, de beaucoup de cousinage ou encore à cause de leur popularité. Ce qui est loin d'un gage de qualité. DONC PRIX ÉLEVÉ N'ÉGAL PAS PLUS DE QUALITÉ!


2. ¨ Ce soulier là est un bon compromis pour courir mais aussi faire autre chose comme entraînement... `` Cette phrase entendu trop souvent est fause. Le soulier de course est fait pour vous propulser vers l'avant, alors que le soulier de ZUMBA est conçu pour les déplacements gauches/droites etc.  Un soulier de fitness vous dépannera, mais ne le considéra pas comme un soulier de course pour un entraînement régulier et rigoureux. 


3. ¨Ce soulier là est parfait pour les débutants¨... J'ai un peu de misère avec ce genre de commentaire des vendeurs. Il faut comprendre qu'un soulier de course n'est pas aussi complexe qu'il en a l'air. Il y a les souliers avec ``ANTI-PRONATEUR `` qui empêche le pied de trop travailler vers l'intérieur. Les chaussures pour les SUPINATEURS: contraire de pronateur, donc qui corrige les pieds qui ont tendances à exagéré l'extérieur du pied.  Les souliers UNIVERSEL: pour les coureurs qui tombent parfaitement au milieu du pied. Enfin le soulier dit MINIMALISTE qui tend à supprimer toutes ces structures afin de laisser le pied travailler plus librement et se corriger lui-même. Donc, il vous faut trouver le ``bon fit`` avec ce que vous avez comme vécu dans la course, comme antécédent! Je suis d'accord qu'un soulier minimaliste ne va pas convenir a quelqu'un qui commence (donc à déconseiller pour un débutant) mais il n'existe pas de game de chaussure pour débutant, intermédiaire et expert. Rappelez vous aussi la règle #1: PLUS CHER N'ÉGAL PAS PLUS PERFORMANT.

4. La grandeur : La chose la plus importante c'est de trouver la bonne grandeur de soulier. La première chose à faire quand vous mettez la chaussure est de voir si votre pied est à l'aise ou trop étroit dans le tissu. La plupart des fabricants offrent des largeurs de chaussure mais celle-ci sont souvent plus difficile à trouver. Un bon soulier ne devrait pas vous écraser le pied. Certain aime les ajustements très serrés alors que d'autres vont laisser un espace d'un point plus grand (c'est mon cas). Le pied a tendance a enfler pendant les longues distances. Le soulier trop étroit vous fera souffrir. N'hésitez pas à essayer un point plus grand ou un point plus petit. Juste pour être certain de votre point. Choisissez la chaussure qui vous donner le plus de confort. 

5. ``Plus le support et la semelle sont imposants, plus le soulier est bon!`` Cette affirmation devrait vous faire quitter immédiatement le magasin. Le soulier devrait vous permettre de déposer le pied sur la plante du pied. Si le talon est trop proéminent, il déplace le point d'impact considérablement augmentant de beaucoup le risque de blessure. Conseil personnel: Méfiez vous des talons de souliers trop gros et des souliers trop lourds. 


6. Même si vous êtes tombé en amour avec la couleur du soulier, ceci devrait être votre dernier critère de sélection. (ce point s'adresse principalement aux femmes.)

7. N'hésitez pas à courir dans le magasin.

8. Un soulier de course vous accompagnera pendant près de 800km

9. On passe beaucoup de temps à  choisir le soulier, mais le bas est tout aussi important. Bas long, court, épais, mince... informez vous!


10. Même si vous avez vraiment hâte d'essayer vos souliers, vos premières sorties ne devraient pas dépasser 15 à 30 min. Répétez 4 à 5 fois avant d'envisager de plus longues sorties. 

Bonne course!!



15 mai 2013
Commentaire de : René Jérôme
Personnellement, j'ai trouvé la sorte qui me vas et je suis incapable de changer  de modèle. il me tiennent pour 1000 km et je prend toujours la même sorte de semelle.
les conseils que tu énumère dans ton blog sont excellent. a suivre. 
Merci pour les bon conseils. 
19 mai 2013
Commentaire de : mario tremblay
j'aime bien dans le numéro 5: quittez immédiatement le magasin. hahahaha
02 juin 2013
Commentaire de : Mathieu LeBlanc
Bon article avec infos pertinents!  Une simple opinion... Une chaussure de performance de type "racer" ou plus minimaliste (je ne parle pas des five fingers;0) n'est pas nécessairement un mauvais choix chez les débutants, car ils devraient débuter avec un programme très progressif d'emblée et la chaussure va promouvoir une foulée plus efficiente.  Le danger est surtout chez les coureurs déjà habitués aux chaussures très "épaisses"(en tous les sens du mot:0) qui vont changer pour une chaussure plus minimaliste ,mais qui ne respecteront pas la progression/période d'adaptation nécessaire... En passant, BRAVO pour votre exploit qui est le défi de la 117!